28

[CINEMA] Audrey + Sebastien

Ce projet est un de mes premiers courts-métrages à l’aide de reflex numériques. Depuis quelques mois j’ai un intérêt certain pour la révolution/évolution qui se propage dans le monde de la vidéo. Grâce à la nouvelle fonction vidéo des réflex, l’industrie du cinéma et de la vidéo professionnelle/amateur est en train de changer. Quoiqu’en disent certains photographes qui, à la sortie de ces appareils, voyaient ça comme des fonctions « gadget ». Eh bien, ils ont eu tord. C’est l’annonce d’un changement radical dans la profession que certains devront suivre, s’ils ne veulent pas être catalogués comme « tradi ».

Aujourd’hui je vous présente donc l’équipe de Zy Studio avec qui j’ai le plaisir de collaborer depuis quelques mois.
C’est un projet qui m’a beaucoup enthousiasmé car il a fait appel à ma créativité de photographe tout en m’immergeant dans l’univers de la vidéo que j’ai côtoyé durant ma jeunesse.

Le Film :

Le Making-of :

ZY studio a été créé en 2007 par Zy-Yune YEUNG et proposait jusque là, des prestations de photographie lifestyle et de mariage.
Depuis peu, la prestation « Cinéma » a fleurie, pour donner naissance à une structure capable de proposer aux couples l’opportunité de s’offrir leur propre film ! Le terme cinéma peut sembler exagéré et présomptueux pour certains puristes de la pellicule, mais il s’agit bien de la même recherche artistique et visuelle.

Le but de cette initiative est de proposer des prestations vidéos aux new-lovers, mariés, pacsés. Nous nous sommes aussi diversifiés vers les films institutionnels (restaurant, hôtels, etc).

La vidéo traditionnelle s’est longtemps contentée de retranscrire « stricto-visu » le déroulement d’un évènement. Selon moi cette vision risque de connaitre quelques challenges dans les années à venir. Prenez conscience du succès de la vidéo typée cinéma grâce aux 5D2/7D. Imaginez alors le futur impact des prochains boitiers pros (D800/5D3) que je nomme la « seconde vague ». Notre concept est donc d’apporter une vision extérieure et une sensibilité à l’image, proche de celle du cinéma. Nous mélangeons donc notre vision aux histoires de nos clients. Cette valeur ajoutée, permet aussi aux couples de découvrir leur propre histoire, mais vue sous un autre angle.

Pour la love story, Audrey et Sébastien se sont rencontrée dans le RER. Trop timide pour lui avouer ses sentiments, Sébastien a eu la spontanéité d’écrire à cette jolie inconnue, un petit mot sur sa carte de visite. L’originalité de cette histoire m’a tout de suite inspiré pour en faire un film qu’ils pourront garder tout au long de leur vie. De même, il pourra être diffusé lors de leur mariage ;-)

Petite retouche Maquillage ;-) - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Petites retouches pré-prod ;-)

Merwen à la réalisation

Merwen à la réalisation - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Voici une rapide présentation des complémentarités de l’équipe, issue du monde du cinéma, de l’infographie et de la photographie :

De gauche à droite, Zy, Raphael, Alex, Merwen, Diego et Sébastien - Photo par Merwen BA 2010

  • Zy : Photographe / DA Graphiste print – vidéo
  • Merwen : Photographe / Cadreur
  • Raphaël : Directeur photo / Opérateur steadycam
  • Alex : Monteur / Cadreur
  • Diego : DA Graphiste print – vidéo
  • Sébastien : DA Graphiste print
The dream team - Marc Kleinbourg 2010

The dream team, Alex, Seb, Merwen et Audrey - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

En tant que collaborateur sur des précédents projets vidéos et photos, j’ai pu voir la formidable fusion de tous ces talents. Chacun, étant spécialiste dans son domaine, avec des visions et des gouts parfois différents.

Pour reprendre les propos de Vincent Laforet, la plus grande difficulté (après le poids du matériel) lorsque l’on vient du monde de la photo, c’est de travailler en équipe. Lorsque l’on crée un film, il faut tout de suite intégrer ce travail collaboratif, essentiel à la cohérence du résultat final. Pour cette petite production, nous étions 6. Mon rôle était principalement la réalisation et la scénarisation. Bien sur, chacun d’entre-nous participait et donnait son avis.

GEAR Gear gear…

Coté matériel, un 7D et un 5D mark II + quelques jolies optiques comme mes Canon 50mm 1,2 L, 85mm 1,2L, 24mm f/3,5L tilt shift, 16-35mm 2,8L, 100mm macro 2,8 IS L et 70-200mm 2,8 IS L version 2. Chez Zeiss le 50mm 1,4.

J’ai pu enfin voir la différence entre Zeiss et Canon. Elle est claire. Les Canon piquent plus, ont plus de contraste et moins d’aberrations chromatiques. Supérieures donc ?

Dernier réglages pour la scène du contre jour - 50mm Zeiss + FIltre ND - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Derniers réglages pour la scène du contre jour - 50mm Zeiss + FIltre ND

Pour la photo clairement. Mais pour la vidéo pas forcément. Le manque de piqué et de contraste du Zeiss en font une optique mieux adaptée à la vidéo. Le rendu est plus cinématique (couleurs neutres et netteté moyenne pour les plans portraits). Bref chaque optique à ses avantages selon les domaines. Mais je dois dire que sur ce projet, j’apprécie plutôt le piqué et la versatilité de mes Canon L’Autre avantage pour Zeiss, la présence de butoirs dans la bague de mise au point. Très pratiques pour repérer le début et la fin de la plage de mise au point. Certaines optiques L chez Canon, sont elles dépourvues de blocage. Les bagues tournent donc à l’infini. Très pratique en photo cependant.

Pour la stabilisation, les optiques L stabilisées ont un peu aidé, mais restent insuffisantes. Il faut a minima une épaulière ou un monopode en sus des moteurs IS, pour obtenir des mouvements de caméra agréables. Le nouveau 100mm macro L de Canon a la meilleure stabilisation jamais créée chez Canon grâce au nouveau système Hybrid. Ce dernier est très efficace et agréable, aussi bien en photo qu’en vidéo. Malheureusement le dernier 70-200 2,8L IS II en est dépourvu.

Marc Kleinbourg 2010 - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

L’aigle HDV G3 donne bien sûr le meilleur résultat. Mais un steadicam requiert un investissement relativement lourd, des bras pour porter les accessoires et une bonne pratique de la bestiole. De plus, il vaut mieux travailler rapidement, car sans autorisation vous risquez fort d’attirer les regards sur vous !

Enième descente des marches ! - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Dernière instructions avant la montée des marches - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Dernières instructions avant la montée des marches

Pour pas mal de scènes, le glidetrack a été d’une aide précieuse ! Ce slide est un de mes stabilisateurs préférés. Un must have donc.

Zy et le GlideTrack - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Zy et le GlideTrack - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Le GlideTrack peut être aussi une arme.

Le GlideTrack peut être aussi une arme. - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

L’investissement en vidéo est énorme. Ceci en dehors des optiques et du boitier. Rien à voir avec le monde de la photo. Mais pour obtenir de bons résultats il sera vite nécessaire d’investir…

Alex planqué pour les plans de vue secondaires - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Alex planqué pour les plans de vue complémentaires

L'Aigle (ou The Eagle) HDV G3 - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

L'Aigle (ou The Eagle) HDV G3

Défis techniques :

Comme dans tout tournage (idem pour les shootings) il y a toujours des imprévus et quelques défaillances.

Dans le tunnel de verre, première scène du film, nous avons dû faire face à un élément perturbateur de taille : la nuit. A cause de certaines scènes non prévues dans le storyboard (mais tout aussi appréciables), nous avons eu 1H de retard dans le timing. Le temps de tout installer dans ce tunnel, la perte de luminosité fut très importante. Pour contrer cela, on a dû pousser la sensibilité du 5D mark II à 1000 iso ! Ce qui est énorme pour la vidéo car le bruit (en mouvement) est bien plus visible sur un film qu’en photo. Vous m’excuserez donc pour l’apparition de bruit, mais je la voulais cette scène ! ;-)

L’autre élément perturbateur à été l’illumination des éclairages publiques (non prévus ceux-là lol) ! Mais finalement le tungstène a donné une autre dimension à la scène.

Le tunnel de verre à la Défense avant les lumières nocturnes.

Toujours au même endroit, les mauvaises conditions de luminosité nous ont forcé à atteindre des ouvertures extrêmes comme f1,2. La profondeur de champs était si fine qu’on a eu quelques soucis de focus tout en « slidant ». A 24mm et 50mm pas vraiment de soucis à vrai dire. C’est avec le 85mm f/1,2 que l’on a eu le plus de mal… Je ne suis pas particulièrement fier de ce plan, mais l’enlever du montage aurait été trop perturbant. Vivement un follow focus ;-)

Petite astuce de repérage pour faire le focus. 50mm 1,2L

Le coucher de soleil. Pour la dernière scène l’utilisation d’un filtre GND a été très utile afin de conserver des détails dans le ciel. Cependant, l’achat d’une Mattebox est conseillé, car les systèmes LEE ou Cokin sont conçu pour des plans fixes sur trépied. Les mouvements de caméra sont donc risqués pour ces système conçus pour la photo. Mais en attendant, ça fait largement l’affaire.

Filtre Lee GND 0,9 pour la dernière scène - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Filtre Lee GND 0,9 pour la dernière scène - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

Les styles d’images . En vidéo le style d’image est essentiel ! Il faut ABSOLUMENT le définir et le tester avant toute prise de vue. Sans réglages, vous pouvez simplement condamner votre projet. En photo mes styles d’images se situent aux alentours de +1 de contraste, + 2 en saturation et + 3 en piqué. En vidéo on est très loin de tout ca ! Si en photo j’étais habitué à shooter en RAW, en vidéo, le RAW sur les reflex n’existe pas ! De ce fait, les réglages (dont je ne me préoccupais plus en RAW), deviennent ici cruciaux ! (balance des blancs, saturation et balance des blancs, balance des blancs pour la troisième fois ! Foutue en jpeg et parfaitement rattrapable en RAW)

Style d'image pour la photo (Mariage)

Style d'image pour la photo (Mariage)

Donc si vous filmez avec un style neutre, vous aurez plus d’amplitude en post prod avec ces paramètres. Alors qu’avec un style déjà bien poussé, vous ne pourrez plus revenir en arrière ! Il faut donc réflechir au style que vous désirez donner à votre projet, mais aussi aux différentes optiques que vous utiliserez. Avec des optiques Canon il faudra diminuer le contraste d’au moins deux valeurs, car très contrastées (conçues pour la photo). Chez zeiss, -1 de valeur suffit à obtenir un résultat proche (conçue aussi pour la photo, mais moins contrastée que les Canon). Niveau saturation je suis positionné sur 0, car pour ce projet, je voulais des images un peu colorées. Mais pour un rendu cinema, les pros conseillent de baisser cette valeur à -1/-2. Idem pour la netteté/piqué. Il faudra rester neutre sur ces valeurs. Si des images piquées en photos sont les bienvenues, en vidéo il faut rester plus modéré pour que le rendu ne fasse pas trop « reflex ». Vincent Laforet préconise -2/-3 de netteté, mais je n’ai pas eu le courage, car je reste un sharpeness lover… ;-) Photographie quand tu nous tiens.

Style d'image pour la video (Objectifs Canon)

Style d'image pour la video (Objectifs Canon)

Backup au mc do juste après le tournage

Repos au Macdo de la Défense.

Repos au Macdo de la Défense. - Marc Kleinbourg 2010, Nikon D700

J’espère que cet article vous a plu et j’attends vos commentaires sur ce projet. Merci à tous pour votre soutien.

Liens :

Mon article sur le test du stabilisateur Aigle HDV G3 avec l’équipe de Zy Studio.

Zy studio

Zy studio pro (institutionnel)

Mon article sur le cinématographie et StillMotion

Adenone : Sébastien est le créateur d’Adenone, un concept efficace et novateur de publicité sur main courante

Publicité sur main courante pour la campagne "Lapins Crétins"

Publicité sur main courante pour la campagne "Lapins Crétins"

Un grand merci à Marc et son D700 eh oui un jaune.. pour les photos du making-of !

Be Sociable, Share!

A lire également :

  1. [CINEMA] Workshop StillMotion a Paris
  2. [NEWS] Quand le cinema rencontre la photographie
  3. [FOCUS] Stillmotion entre Photo et Cinema
  4. [CINEMA] Making-of Publicité Adenone / SFR
  5. [PHOTOS + VIDEO] Caroline + Thierry | Mariage, Annecy (74)

Commentez avec Facebook !

28 réactions

10.10.10

Bah il est où le film ? ;)

10.10.10

Grrrrr merci ! lol

10.10.10

Tu me donnes du rêve avec ce billet ! Je suis vraiment en admiration devant toute cette maîtrise et l’investissement tant au niveau matériel qu’humain. Ça a dû être une excellente expérience. J’ignorais de nombreuses choses jusqu’aujourd’hui avec ce billet. Le rendu est incroyable, ça en valait vraiment la peine au final.
Merci Merwen, continue !!

10.10.10

Merci Laurent ;-)

10.10.10

C’est magnifique (même le making off) :-)

J’ai juste une petite inquiétude pour le 70-200 … mais ça ne devait pas être un vrai ;-)

10.10.10

Merci Gilles. Comme j’ai le 2,8 IS II je n’avais plus besoin de celui là.
Non c’est un clin d’oeil aux Geek qui ont acheté ce mug ridicule. Mais j’assume ;-)

10.10.10

Très bon boulot =) continuer comme ça ;)

10.10.10

Merci ! ça m’encourage.

10.10.10

Superbe …. Par contre comment avez vous fait pour qu’il y aie si peu de monde ? même dans le métro, incroyable !

10.10.10

Beau travail rt bon boulot
juste pour vous que le 14/10 à Paris il y a un séminaire avec une équipe canadienne Still motion

10.10.10

Merci, je suis inscrit depuis quelques semaines deja. Tu penses bien ;-)

10.10.10

Je serai heureux de faire ta connaissance lors de ce séminaire.A+

10.10.10

Merweeeeeen !! Je n’avais pas vu le making of, il est trop trop bien :)
Jusqu’au bout je me demandais où tu te cachais lool.
Continuez, c’est super bien filmé, j’adore vraiment.

10.10.10

Pas de soucis ! A jeudi.

10.10.10

Merci Brian !

10.10.10

Chouette lumière, beaux cadrages! Bravo les gars j’adore les premiers plans dans le tunnel!

10.10.10

Un de mes articles préférés, ça fait plaisir de voir un photographe se lancer tête baissée dans la video comme ça.
Et de plus, qui fait ça bien… : )

J’en redemande!

10.10.10

j’avais loupé le film et vu uniquement le making of, et là, la baffe, ouuaaaa, vraiment très bien réalisé, on sent qu’il y a du talent et du matériel, ça donne vraiment envie ce 5D2 (si on compte pas l’investissement matériel, sic et la pratique que cela demande, sic bis) – magnifique le film, on a envie d’en offrir un à sa femme ;)

continue (aussi) sur le thème de la vidéo / film, il y a de l’avenir, bon nombre de personnes sont intéressés à mon humble avis

10.10.10

Excellent boulot, good team !! Que du bonheur ! ça donne envie tout ça ;-)

10.10.10

Merci à tous.

10.10.10

Super billet (désolé, commentaire en retard).
J’ai réduit ma consommation de ton blog, je commançais à sérieusement envisager de passer rouge tellement les optiques (et le 5D mk II) me vendent du rêve.
Ne délaisse pas trop la photo quand même :( pour nous autres débutants)

10.10.10

Merci, pas de soucis !
Vive les rouges ;-)

10.10.10

bravo!! si en plus c’est une histoire vraie, c’est encore plus puissant!
par contre avec tu as préencodé tes rushs je n’arrive pas à avoir de qualité sur les miens
(trop de bruit numérique) je sais pas comment ne pas en avoir au tournage, ça se voit pas sur le web mais sur un plasma ça crève les yeux!

10.10.10

Salut , merci beaucoup pour ce reportage très interessant.

10.10.10

Une très belle vidéo ! Félicitation pour le travail.

Une aventure qui doit être passionnante.

10.10.10

Merci pour vos compliments.

10.10.10

très beau travail, congratulations guys.

10.10.10

Merci Eric, venant d’un expert en HDSLR comme toi, c’est un beau compliment ;-)

Réagissez !

* Obligatoires

Partenaire :

Translator

Sur facebook

Twitter

Merwen sur Flickr

We Love ParisReporterReporterI love ParisI love ParisPlace de la concorde